Hommage au bon homme.


De retour sur le lieu de vacance, on m'apprend la disparition de Boni !

Figure incontournable du petit port Normand, Boni arborait sa casquette 10 fois par jour, le long du quai.
Il était chargé de la surveillance, du maintien, de l'entretien du port.
Le marin de Boni s'est, pour une fois, envolé, terrassé, un matin de fin Juin.
Invraisemblable ! Je vais immédiatement au port, pour vérifier. Son Dinardais de bateau est pourtant la, au mouillage, armé comme s'il avait servi aujourd'hui !
Mais la nouvelle se confirme. Seul subsiste un bouquet de fleurs, accroché, sur le quai, à proximité de sa place préférée.
Adieu Boni.


  



©2008-11. Y.P - vendredi 27 mai 2011Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS